Immobilier : comment évaluer la part de la taxe foncière dans l’achat d’un bien ?

Econostrum.info 1.png
Par Yacine A. Publié le 16 août 2023 à 18h39
Immobilier : quelle part représente la taxe foncière dans l'achat d'un bien ?

Les propriétaires de biens immobiliers recevront, entre la fin août et la mi-septembre, leur avis de taxe foncière pour l'année 2023. Le montant de cette taxe a connu des hausses successives depuis des années, particulièrement dans les grandes villes. Le courtier Meilleurtaux s'est livré au calcul de la part que représente cette taxe dans le montant des crédits immobiliers. Une charge qui peut s'avérer élevée et représenter l'équivalent de deux mensualités de crédit dans certaines villes.

La taxe foncière en constante hausse  

La taxe foncière en France a été sujette à des augmentations successives ces dernières années. Son montant diffère selon la ville considérée. A Grenoble, par exemple, le montant de la taxe foncière était de 134 euros par mois en 2022. La mensualité de crédit immobilier y est en moyenne de 1 168 euros. Cette taxe représente donc 1,3 mensualité de crédit supplémentaire.

« La hausse des taux d’intérêt depuis le printemps 2022 a clairement contribué à faire grimper la facture mensuelle. Quand vous ajoutez à cela la taxe foncière qui ne cesse d’augmenter, il est clair que la facture s’alourdit d’année en année pour les propriétaires, et ce sera évidemment pire en 2023 », explique Maël Bernier, directrice de la communication et porte-parole de Meilleurtaux.

Cette taxe fait systématiquement l'objet d'une indexation sur l'inflation et devrait donc poursuivre sa tendance à la hausse dans les grandes villes de France. Si nous conservons l'exemple de la ville de Grenoble, cette taxe devrait connaître une hausse spectaculaire de 24,4 %.

Dans certaines villes, la taxe foncière ne pèse pas lourd, mais...

Certaines villes de France sont soumises à une taxe peu élevée. Ces villes sont néanmoins souvent concernées par des mensualités de crédit importantes, à l'image de Nice, Lyon ou Paris. Ainsi, en 2022, cette taxe ne représentait que 770 euros par an à Paris, soit un montant mensuel de 64 euros.

Le remboursement d'un crédit immobilier y est toutefois onéreux, puisqu'il s'élève à 4 511 euros par mois. La taxe foncière ne représente donc que 0,4 mensualité de crédit dans la ville de Paris. « Avec des prix immobiliers aussi élevés, le poids de la taxe foncière représente finalement une broutille, rapportée à ce qui est payé pour le crédit en tant que tel », analyse Maël Bernier. À l'inverse, la taxe foncière représente une part importante du crédit immobilier dans d'autres villes françaises. Elle peut correspondre à deux mensualités supplémentaires.

Econostrum.info 1.png

En tant que journaliste spécialisé dans l'économie, je mets à disposition mes connaissances afin d'expliquer les tendances économiques mondiales. J'excelle dans l'explication simple de phénomènes économiques complexes.

Suivez-nous sur Google News Econostrum.info - Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités.

Aucun commentaire à «Immobilier : comment évaluer la part de la taxe foncière dans l’achat d’un bien ?»

Laisser un commentaire

Les Commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés. - * Champs requis