Impôt sur le revenu : voici à quoi s’attendre en 2024 après la revalorisation du barème

Econostrum.info 1.png
Par Salima Amrouni Modifié le 12 septembre 2023 à 12h20
Impôt sur le revenu : voici à quoi s'attendre après la revalorisation du barème en 2024

Tout comme l'année dernière, le gouvernement prévoit d’indexer l’impôt sur l’inflation. Le barème de l’impôt sur le revenu 2024 sera donc revalorisé, comme promis par le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, l’objectif étant de ne pas léser les ménages en raison de l’envolée des prix à la consommation.

La revalorisation du barème de l'impôt sur le revenu s’inscrira dans le projet de loi de finances 2024. L’Insee prévoit une inflation à 5% en 2023, on peut donc en déduire que le taux final de la révision de la grille de l'impôt sur le revenu devrait avoisiner les 5 %. « On a toujours favorisé le travail. Et depuis 2017, on n’a jamais sous-indexé la revalorisation du barème de l’impôt sur le revenu », rappelle le cabinet du ministre de l’Économie. 

En envisageant une hausse de 5 %, le nouveau barème potentiel pour l'impôt sur le revenu en 2024, applicable aux revenus de 2023, selon les tranches d’imposition, serait le suivant : pour les revenus allant jusqu'à 11 316 euros, le taux s'établirait à 0 %. Pour les revenus compris entre 11 317 et 28 852 euros, le taux serait de 11 %. Pour la tranche allant de 28 853 à 82 498 euros, le taux atteindrait 30 %. Entre 82 499 et 177 444 euros, le taux s'élèverait à 41 %. Enfin, pour les revenus dépassant 177 444 euros, le taux serait de 45 %.

Revalorisation du barème de l’impôt sur le revenu 2023 : ce qui va changer pour les ménages

Plus précisément, une personne qui touche le SMIC paie 58 euros d’impôt sans revalorisation du barème. En prenant en compte la revalorisation de 5%, son impôt sur le revenu passera à zéro. Si l’on considère le cas d’une autre personne ayant un salaire net de 2 500 euros par mois, sans l'ajustement de l'impôt selon l'inflation, elle serait redevable de 3 088 euros l'année prochaine. Mais avec cette mesure, sa charge fiscale en 2024 s'élèverait à 2 743 euros seulement, ce qui représente une économie non négligeable de 345 euros.

Cette mesure devrait être inscrite dans le projet de loi de finances pour 2024, qui sera présenté le 27 septembre au Conseil des ministres. En prévoyant d'indexer l'impôt sur l’inflation, le gouvernement perdra 6 milliards d’euros de rentrées fiscales supplémentaires, à cause de la réévaluation des seuils des tranches d’impôt. Il faut rappeler que le gouvernement a éloigné les foyers les plus modestes du champ de l’impôt en relevant le barème de 5,4% en 2023.  À noter également que l'impôt sur le revenu rapporte chaque année à l'État près de 90 milliards d'euros.

Econostrum.info 1.png

Diplômée d'un Master en économie financière et bancaire, je partage avec vous ma passion à travers des articles aussi divers que variés qui font le tour de l'actualité économique en France mais aussi au-delà.

Suivez-nous sur Google News Econostrum.info - Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités.

Aucun commentaire à «Impôt sur le revenu : voici à quoi s’attendre en 2024 après la revalorisation du barème»

Laisser un commentaire

Les Commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés. - * Champs requis