Canicule : vers un mois de septembre plus chaud que jamais en France ?

Econostrum.info 1.png
Par Sarah Ait Ahmed Publié le 8 septembre 2023 à 12h28
Canicule : un mois de septembre plus chaud que jamais en perspective ?

Cet été, la France a connu plusieurs épisodes de canicule ayant nécessité le lancement de plusieurs alertes rouges. Ce début du mois de septembre ne fait pas exception. La vague de chaleur que traverse actuellement le pays s'avère exceptionnelle. La journée du lundi 4 septembre 2023 a, à elle seule, battu 200 records mensuels de chaleur. Alors que cette masse d'air étouffante s'étend sur la majeure partie du pays, on se demande si cette vague de chaleur va persister jusqu'à la fin du mois.

Météo France active l'alerte orange « canicule » pour la première fois en septembre

Sous l'effet de ces températures vertigineuses, ces premiers jours de septembre rejoignent les journées caniculaires des mois précédents, créant ainsi des conditions estivales. Selon ces tendances météorologiques, cette vague de chaleur devrait se prolonger pendant au moins une dizaine de jours. Toutefois, une légère baisse d'intensité sera enregistrée dans certaines régions de l'Ouest, mais une masse d'air chaud domine toujours l'ensemble du territoire français.

Selon tameteo.com, les températures minimales demeureront élevées, oscillant entre 14 et 18 °C, et pouvant même atteindre localement 20 °C. Quant aux températures maximales, elles resteront élevées et pourraient atteindre entre 29 et 31 °C. Ces valeurs sont relevées à l'ombre, sous abri, ce qui laisse présager de températures encore plus fortes à l'extérieur. La vigilance est donc de mise ! Pour la journée de ce vendredi, Météo-France a placé en vigilance orange 14 départements. Il s'agit d'une première pour un mois de septembre.

Pas de refroidissement en vue ?

Selon les dernières tendances météorologiques, ce n'est que vers la semaine prochaine qu'un changement de température et de temps pourrait se produire. Un temps frais est prévu entre le lundi 11 et le mardi 12 septembre, avec des orages « isolés et violents » qui pourraient toucher l'ensemble du pays, selon Météo-France. Cette dégradation du temps s'accompagnera d'une baisse notable des températures.

Cependant, l'intensité de cette dégradation reste incertaine pour le moment. Une chose est sûre : ce changement sera accompagné par un flux d'air plus orienté vers le sud-ouest puis l'Ouest. Cela apportera un air plus perturbé et, donc, un risque d'orages violents. Au-delà de la semaine prochaine, les inquiétudes se dissiperont. La vague de chaleur cédera sa place à des dépressions qui vont reprendre leur place au-dessus des îles britanniques. C'est la fin de ces épisodes de chaleurs interminables.

Cependant, malgré le début des dépressions, les températures resteront relativement élevées. La moyenne des températures enregistrées pour le mois de septembre s'annonce nettement supérieure aux valeurs habituelles des 30 dernières années. Décidément, le mois de septembre s'annonce plus chaud que la normale !

Econostrum.info 1.png

Journaliste spécialisée dans l'économie avec plus de 2 ans d'expérience, j'ai commencé ma carrière dans les finances avant de me tourner vers le journalisme. Je couvre l'actualité politico-économique des pays méditerranéens, notamment la France.

Suivez-nous sur Google News Econostrum.info - Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités.

Aucun commentaire à «Canicule : vers un mois de septembre plus chaud que jamais en France ?»

Laisser un commentaire

Les Commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés. - * Champs requis