Immobilier : quelles sont les précautions à prendre avant d’acheter en zone à risque ?

Econostrum.info 1.png
Par Sarah Ait Ahmed Publié le 8 juillet 2023 à 16h07
Immobilier quels sont les précautions a prendre avant d'acheter en zone de risque

Après l'épisode climatique extrême qui a touché la France durant l'été 2022, les gens commencent à prendre conscience que les changements climatiques sont un enjeu majeur, pouvant endommager leurs biens immobiliers et affecter leur qualité de vie. Selon une étude menée par L'Olivier assurance en collaboration avec la société de sondage en ligne Yougov, 64 % des personnes sondées ont désormais intégré cette donne comme un véritable danger pour leur habitation.

L'initiative prise par France Assureurs a montré que, d'ici 2030, la France sera fortement touchée par les changements du climat que vit le monde, ce qui va pousser les gens à penser deux fois avant de choisir l'emplacement de leur logement.

Les acheteurs sont-ils assez protégés contre ces aléas de la nature ?

Le sondage fait par l'Olivier assurance a montré un changement de mentalité considérable de la part des Français quant à leur appréhension des catastrophes naturelles. Elle a relevé que 64 % des Français ont d'ors et déjà souscrit une assurance habitation contre le risque climatique. Le même chiffre a été enregistré pour les personnes ayant exprimé leurs inquiétudes quant au danger qu'encourent leurs biens immobiliers. Il est à noter que l'assurance habitation est uniquement obligatoire pour les copropriétés. C'est ainsi que les assureurs peuvent refuser votre demande de souscription si votre maison individuelle est située dans une zone à haut risques.

Dans certaines régions de France, les primes d'assurance ont considérablement augmenté. En Occitanie, elles ont atteint, en moyenne, 40 % depuis 2010, grimpant à un montant moyen de 251 euros en 2023, contre 232 euros l'an dernier, soit +8,15%. En région Paca, elle est estimée à 249 euros, (+10,68% en un an).

Développer les préventions pour faire face aux risques

Les couvertures diffèrent selon les assureurs et les clauses du contrat. Cependant, pour estimer les risques et pouvoir prétendre à des indemnités à la hauteur des dégâts causés par ces aléas climatiques, la loi a développé les dispositions prises pour prévenir les risques.

Avant d'acheter votre bien immobilier, il convient de vérifier les risques liés à sa situation géographique. Pour ce faire, vous pouvez consulter le site Géorisques. Vous pouvez non seulement accéder aux territoires à risque, mais aussi à son degré, variant de faible à important. Vous pouvez également vous procurer une attestation de sinistralité auprès du vendeur qui lui sera remise par son assureur. Elle va vous permettre d'évaluer la fréquence de risque auquel le bien immobilier est exposé. N'oubliez pas de vérifier si le terrain est constructible auprès de la mairie. En effet, vous pouvez demander le plan local d'urbanisme (PLU).

Du point de vue légal, l'état de risques ne vous sera pas remis à la fin de la transaction. L'arrêté du 1ᵉʳ janvier 2023 vous donne le droit de l'avoir dès votre première visite. « Le document doit être actualisé si, entre la première communication et la signature du compromis, les choses ont évolué », explique Alain Cohen-Boulakia, avocat spécialisé dans l’immobilier.

Econostrum.info 1.png

Journaliste spécialisée dans l'économie avec plus de 2 ans d'expérience, j'ai commencé ma carrière dans les finances avant de me tourner vers le journalisme. Je couvre l'actualité politico-économique des pays méditerranéens, notamment la France.

Suivez-nous sur Google News Econostrum.info - Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités.