Retraite à 1 200 euros : les montants du minimum contributif connus

Econostrum.info 1.png
Par Salima Amrouni Modifié le 14 septembre 2023 à 19h23
Retraite Minimum Les Montants Du Minimum Contributifs Sont Désormais Connus

Le décret qui détaille la revalorisation des petites retraites déjà versées et qui booste les futures petites retraites a été publié au mois d’août dernier. Mais qu’en est-il de la pension minimale à 1 200 euros ? Ce montant, qui devrait être la somme du minimum contributif majoré de la retraite de base et de la pension complémentaire, n’apparaît dans aucun texte, mais la Cnav vient d'officialiser les nouveaux montants du minimum contributif.

La mise en œuvre de la retraite minimum à 1 200 euros semble enfin se matérialiser. Le dernier élément qui manquait à la mise en œuvre de ce dispositif est désormais connu : la circulaire de l’Assurance retraite (Cnav). Cette dernière détaille les montants du minimum contributif (MiCo) et du MiCo majoré, le double mécanisme de pension minimale en vigueur depuis de longues années. Il faut savoir que la réforme des retraites revalorise ce double mécanisme, afin de réussir à tenir la promesse d’une petite retraite plus décente.

Dans le détail, le MiCo a été augmenté de 25 euros par rapport à son niveau précédent avant la réforme, tandis que le MiCo majoré a connu une hausse de 100 euros. Cependant, il est important de remplir toutes les conditions requises, notamment avoir cotisé pendant 120 trimestres, ce qui revient à simplifier en considérant les périodes effectivement travaillées, et avoir validé suffisamment de trimestres pour bénéficier du taux plein, afin d'être éligible au MiCo majoré. Il faut noter que la retraite pour inaptitude permet de partir à taux plein, donnant ainsi droit au MiCo, mais cela ne garantit pas automatiquement l'obtention du MiCo majoré. Dans tous les cas, il est nécessaire d'avoir accumulé les 120 trimestres majorés pour espérer atteindre le montant de 847,57 euros.

Retraite minimum : qui peut bénéficier du minimum contributif

Si le MiCo majoré profite pleinement au retraité, le système permet de compenser une pension considérée comme insuffisante en la portant à 847,57 euros. En d’autres termes, si, en respectant toutes les conditions exposées ici, le droit à une pension de base n'est que de 750 euros, alors la pension de base sera augmentée à 847,57 euros si la retraite est prise à la fin de l'année 2023, soit une augmentation de 97,57 euros par rapport à la pension théorique.

À cette pension de base portée au niveau du MiCo majoré, s'ajoutera également la pension complémentaire Agirc-Arrco, si la carrière a été effectuée dans le secteur privé. À la fin de l'année 2022, la Cnav comptait 33 % de retraités ayant bénéficié du minimum contributif ou du MiCo majoré. Il est à noter que plus des deux tiers des personnes profitant de ce dispositif visant à soutenir les petites pensions de retraite sont des femmes.

Econostrum.info 1.png

Diplômée d'un Master en économie financière et bancaire, je partage avec vous ma passion à travers des articles aussi divers que variés qui font le tour de l'actualité économique en France mais aussi au-delà.

Suivez-nous sur Google News Econostrum.info - Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités.

Aucun commentaire à «Retraite à 1 200 euros : les montants du minimum contributif connus»

Laisser un commentaire

Les Commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés. - * Champs requis